Gilets jaunes: faut-il suspendre le RSA pour les « casseurs » ?

29 mars 2019

Depuis plusieurs semaines, les violences en marge des manifestations des gilets jaunes ont de nombreuses répercutions pour les commerçants. Hier, une vingtaine de députés Les Républicains ont proposé de supprimer le revenu de solidarité active, RSA, pour les « casseurs ».  Qu’en pensent les Toulousains ?

Elda, 44 ans, éducatriceElda, 44 ans, éducatrice

« Je suis d’accord pour sanctionner ceux qui s’infiltrent dans les manifestations, juste pour casser. Cependant, il ne faut pas mélanger les choses. Certaines personnes se trouvent dans des situations très compliquées et n’ont trouvé que ce moyen pour se faire entendre. Le gouvernement ne comprend pas que le système actuel ne fonctionne plus. »

 

 

Patrick, 52 ans, bibliothécaire

Patrick, 52 ans, bibliothécaire

« C’est une réaction un peu épidermique de la part des politiques. Je ne pense pas que cela va arranger les choses. Ceux qui ont proposé cette loi jouent davantage leur carrière qu’autre chose. D’un côté, il y a le système judiciaire, et de l’autre les prestations sociales. Je pense que la justice fait son travail, alors ne mélangeons pas les choses. »

 

Elie, 66 ans, retraité

Elie, 66 ans, retraité

« Il faut qu’ils payent pour les dégâts, c’est une honte ! Lorsque je vois tous ces commerçants dans la m**** à cause de ces “casseurs”, cela me révolte ! Je pense que c’est une bonne solution. C’est simple, soit ils remboursent les commerçants, soit on leur supprime les aides sociales. »

 

 

Coralie, 19 ans, étudiante

Coralie, 19 ans, étudiante

«Je ne pense pas que la sanction financière soit une bonne solution. Même si je ne suis pas favorable à un contrôle d’identité, il faudrait davantage encadrer les manifestations. Mais ce n’est pas parce que des personnes cassent qu’il faut leur retirer le RSA. Certains galèrent. »

mm

Charlotte Hernandez

Etudiante en première année de prépa journalisme à l'ISJT. En recherche active de stage (idéalement dans le domaine de la radio), passionnée par la musique et la photographie. Niveau correct en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.