Été difficile pour les commerces du centre-ville

4 octobre 2017

Un été « décevant » pour les commerces du centre-ville. La clientèle n’a pas afflué comme l’aurait espéré barmans et glaciers toulousains en ce premier semestre 2017. Une frustration étant donnés les excellents chiffres du tourisme sur cette période.

« Notre chiffre d’affaire à diminué de 5 % par rapport à l’année dernière » explique Marc Pepitone, gérant du bar L’Esquile situé en centre-ville. « L’été avait pourtant bien démarré avec une bonne fréquentation en juin-juillet. Mais au mois d’août les chiffres ont diminués. Au final, le résultat est plutôt décevant » ajoute-t-il.
Pour Clémence André, responsable de boutique du glacier Amorino situé place du Capitole, la météo n’a pas été clémente. « Notre travail dépend beaucoup de la météo. Ce mois d’août particulièrement pluvieux à perturbé nos chiffres » précise-t-elle. « Pour compenser ces aléas, on essai de s’adapter au temps. On augmente le nombre de sorbets à la carte en cas de fortes chaleurs, et à l’inverse, on met en avant les crèmes glacées, les crêpes et les gaufres quand le temps est couvert ».

Le contraste est saisissant avec les chiffres du tourisme, en forte hausse au premier semestre. L’office du tourisme de Toulouse a enregistrée 10 000 visiteurs supplémentaires en 2017. Les principaux sites touristiques de la Ville Rose ont également profité de cette dynamique positive. Cet été, la Cité de l’espace a accueillie 37 % de visiteurs en plus qu’en 2016. Le couvent des Jacobins, deuxième site le plus visité avec 244 600 visiteurs, a augmenté sa fréquentation de 30 % sur le premier semestre.
Toulouse Métropole compte bien continuer à attirer les touristes dans les années à venir. En témoignent la campagne de communication lancée en mai dernier par l’agence d’attractivité de Toulouse Métropole. Appelée « Toulouse a tout », elle comporte deux spots publicitaires de 10 secondes ventant l’attractivité touristique de la ville et ses atouts économiques. Au total, plus de 800 publicités ont été diffusées en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.
En espérant que d’ici là, le soleil soit au rendez-vous pour les commerçants.

Hugo Bernabeu

Etudiant en 1ère année de formation à l'ISJT. Passionné de sport, de cinéma et de culture geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.