Portable à l’école : l’interdiction bientôt inscrite dans le marbre

29 mai 2018
Un texte de loi vise à interdire le téléphone portable à l'école.

Un texte de loi vise à interdire le téléphone portable à l’école.

Un texte de loi visant à l’interdiction du téléphone portable à l’école passe ce mardi 29 mai en commission. Le milieu éducatif est partagé sur son utilité. Après tout, l’utilisation du mobile est déjà encadrée par le règlement intérieur des établissements.

Un seul article qui pourrait tout changer. Le projet de loi qui vise à encadrer l’usage du téléphone portable dans l’enceinte des établissements scolaires n’a qu’un seul article. Il indique que « l’utilisation d’un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges ». Avec toutefois une exception : des lieux ou des conditions «expressément» autorisées par le règlement intérieur.

Il est aisé de penser que cette loi pourrait provoquer un big bang dans le milieu de l’éducation. Et pourtant, c’est loin d’être le cas à en croire Christelle Kauffmann, secrétaire générale académique du SNPDEN, « ce n’est pas la révolution ». Avec cette loi, « absolument rien ne changera. On se débrouille déjà, on a fait ce qu’il fallait avec les règlements intérieurs. L’autonomie des établissements nous a permis de gérer. » Cependant, Christelle considère tout de même que « c’est bien de réaffirmer le principe de l’interdiction. »

« Le portable, c’est vraiment précieux pour certains élèves. »

Pascal Paris, enseignant au collège Hubertine Auclert et secrétaire général au Sgen-CFDT en Haute-Garonne, constate que l’interdiction du portable à l’école « arrange pas mal de collègue, car c’est une source de conflit avec des élèves quand on demande à un élève de ranger (son téléphone) dans son sac. Sans oublier les problèmes de casses et de vols. » Mais l’enseignement ne cache pas un certain regret : « il y a l’interdiction, mais il faut aussi gérer l’aspect éducatif. Il y a des problèmes de harcèlement par exemple. » Pascal Paris souligne également les problèmes d’addictions que rencontrent certains élèves, « le portable, c’est vraiment précieux pour certains élèves. »

Moinecha, maman d’un enfant déjà grand, estime qu’il est normal d’interdire le téléphone portable en maternelle et au lycée. Elle est plus nuancée pour les collégiens : « c’est au droit des parents de décider. Je me vois mal l’interdire, car c’est là que ça devient intéressant. Et puis c’est déjà dans le règlement intérieur, il y a des choses plus importantes à mettre dans les lois. » Marie-Christine est plus radicale. Elle considère que « les enfants n’ont rien à faire avec leur téléphone à l’école. À la rigueur, c’est acceptable dans le sac, pour ceux qui rentrent seuls par exemple. »

Bryan Faham

Étudiant en troisième année de journalisme, j'écris aussi des news business pour Freshr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.