Comment les Français envisagent-ils les fêtes de fin d’année ?

6 novembre 2020

Depuis début novembre, une deuxième vague de COVID-19 touche la France. Le gouvernement a remis en place un confinement jusqu’au 1er décembre 2020. Celui-ci est reconductible . À l’approche des fêtes de fin d’année, comment les Français appréhendent-ils cette période inédite ?

Léo dans sa concession de moto

Léo, 22 ans, concessionnaire moto

« Je pense que je vais réduire au maximum mes déplacements afin de protéger mes proches. Je vais fêter Noël et Nouvel An dans un cadre familial très restreint. Si nous souhaitons stopper ce virus, la meilleure solution est de rester chez soi. Je pense que cela risque d’être difficile à faire pour de nombreuses familles, mais ça serait un mal pour un bien. »




Photo d'Isabelle

Isabelle, 47 ans, gestionnaire de patrimoine

« J’espère surtout que nous pourrons nous réunir en famille, car nous en avons grand besoin, plus que jamais. Cette période est attendue par tous, pour se retrouver et s’offrir des cadeaux. J’espère également que je pourrais soutenir les commerçants locaux afin que cette période ne les mette pas en difficulté. Je souhaite vraiment rendre cette période aussi joyeuse que possible. »




Photo de Thomas Chef d'entrerpise

Thomas, 32 ans, chef d’entreprise

« Je suis à ce jour dans l’incapacité de me projeter dans ces fêtes de fin d’année, car nous sommes au début d’un nouveau confinement. J’attends les décisions gouvernementales. J’espère que nous ne serons pas déconfinés pour de mauvaises raisons, économiques notamment, à l’approche des fêtes. Je suis tout de même face à un dilemme : l’envie d’être avec ma famille tout en protégeant au mieux nos aînés. »





André photo

André, 24 ans, étudiant

« J’appréhende énormément ces fêtes de fin d’année. En étant loin de ma famille tout au long de l’année à cause de mes études, j’attends ces périodes de fêtes pour les retrouver. Si cela n’est pas possible, je pense que ça sera une période très compliquée pour moi. J’espère ne pas avoir à changer mes habitudes, mais elles seront forcément modifiées pour protéger au mieux mes aînés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.