L’île de Lesbos: « bienvenue en prison »

13 décembre 2017

« Bienvenue en prison ». Voici ce qui est écrit sur un mur du camp de réfugiés situé sur l’île de Lesbos. Cette île grecque peut accueillir 2300 personnes, pourtant à ce jour, 6700 hommes et femmes attendent que leur demande d’asile soit étudiée. Syrie, Irak, Afghanistan, ils viennent de zones sensibles pour fuir une situation invivable, une situation qu’ils retrouvent en arrivant ici. Les conditions sanitaires sont déplorables, les déchets s’entassent, les pluies inondent le campement et l’électricité n’est disponible que 2h heures par jour. L’hiver arrive et le chauffage n’est toujours pas installé sur le site.

Charlotte

Etudiante en première année de journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.