Un vaccin qui fait du bien aux pharmaciens.

25 septembre 2018
Les pharmacies occitanes vont pouvoir pratiquer les vaccins

Les vaccins arrivent en pharmacie. Photo/ Crédit Kenny Ramoussin

L’Occitanie fait partie des 4 régions qui vont tester le vaccin contre la grippe en pharmacie. Début de ce procédé à partir du 6 octobre dans le territoire. Et pour les professionnels du métier, cette nouvelle est une aubaine.

« C’est bien sûr une bonne nouvelle »  se réjouit Philippe Goudal, pharmacien toulousain. « Le but est d’avoir plus de vaccinés. Le chiffre étant en constante baisse depuis 2 ans, une division par 2 quasiment » analyse-t-il. Du côté du syndicat des pharmaciens de France en Occitanie, même son de cloche : « Cette mesure est une belle victoire. On a demandé à l’État d’être une région test depuis longtemps. » explique Philippe Vergnes, le coprésident du syndicat. Le professionnel de santé tempère cependant : «vis-à-vis des règles de précautions, on nous impose des choses qui ne sont pas demandées aux infirmiers ou aux médecins».

Les vaccins en pharmacie pourront s'effectuer dans un local comme celui-ci.

Un exemple de local pour les vaccins. Photo/ Crédit Kenny Ramoussin

« On a donc dû faire les formations rapidement »

Une des obligations est le fait que les pharmaciens doivent être formés. « L’annonce fut tardive, en mai […], on a donc dû faire les formations rapidement ». Un apprentissage, mais pas seulement. Les pharmaciens se doivent de présenter une salle aux normes dans leur officine pour procéder aux vaccins. « Personnellement, je ne vaccinerai pas l’année prochaine, mes locaux sont trop petits » mentionne Martine Pampiri aussi pharmacienne rue de la Colombette à Toulouse. Or, ce local de vaccination doit être à l’écart de la pièce principale de la pharmacie. Malgré des inconvénients, les professionnels semblent satisfaits par cette mesure. De plus, le gouvernement compte l’étendre à toutes les pharmacies françaises d’ici automne 2019. L’objectif de santé publique est d’atteindre 75% de couverture vaccinale pour les plus de 65 ans sous suivi médical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.