3e ligne de métro : le même objectif pas le même tracé

30 janvier 2018

(crédit : photo libre de droit)
wagon du métro toulousain

La 3e ligne de métro devrait arriver à Toulouse en 2020. Cependant, le tracé de la ligne C fait encore débat. En cause : deux avis, un même objectif.

« Notre tracé est plus direct.» Tels sont les propos d’un collectif citoyen auprès de la Mairie et de Tisséo. « On propose moins de tunnel,  plus de stations, mais c’est peut-être plus compliqué à faire. C’est un équilibre à trouver » souligne Arnaud Roigt, membre du collectif citoyen.  A contrario, selon Jean Michel Lattes, « leur ligne passe à proximité des stations existantes, donc on est sur un cumule au centre-ville et moins de stations au faubourg ». Les deux camps veulent la même chose : « relier les pôles économiques et les zones d’activités entre eux ». Mais la vision n’est pas la même.

 Le principal désaccord : l’avenir.

« Notre principe c’est de dire, desservons les quartiers dense d’aujourd’hui. Certes dans 30 ans, 50 ans, 100 ans il y aura plus de monde au Nord, mais en attendant c’est maintenant que les personnes ont des problèmes de circulations en voiture. Si l’on veut avoir un véritable impact résolvons les problèmes d’aujourd’hui et si possible pour moins cher. » Jean-Michel Lattes trouve ce constat un peu « caricatural ». « Lorsque nous avons sorti la ligne A on nous a dit la même chose et en moins d’un an elle a dépassé les objectifs qui étaient fixés ».

Au final, le débat est en cours. C’est le conseil scientifique, crée pour cette  ligne C, qui tranchera suite à une analyse rendu avant la fin du mois février. Un conseil scientifique auquel contribue justement le collectif citoyen. « On a des éléments commun sur lesquels on peut discuter » explique Arnaud Roigt. Même si « on se fait guère d’illusions, ils (conseil scientifique, NDLR ) sont juge et partie, puisque ce sont les équipes de Tisséo qui effectue le travail soumis au conseil.»

Rendez-vous en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.