“La Nouvelle Star ne m’a pas du tout aidé”

30 janvier 2018

Après les premières parties de Vianney et la sortie de son premier EP, Foé, jeune toulousain de 20 ans, se produira sur la scène du Bikini le 18 février. L’occasion pour le jeune artiste à la voix grave de promouvoir son album qui paraîtra au printemps 2018.

Après la Nouvelle Star, il ne s’est vraiment rien passé. Ça ne m’a pas du tout ouvert des portes,” raconte Foé depuis le festival Le Chantier des Francos, où il se trouve cette semaine. On pourrait croire qu’un passage à la télé offrirait des opportunités, mais apparemment pas pour le jeune homme. Pendant un an et demi, le chanteur continue à “faire des petites vidéos de cover, des reprises de chanson” pour ses amis qu’il publie sur internet. La véritable aventure commence bien après sa participation à La Nouvelle Star, le jour où le producteur Chad Boccara tombe sous le charme de sa voix et le contacte pour travailler ensemble. C’est avec lui et Valentin Marceau qu’il compose tout son album. “En parallèle, j’ai rencontré des labels, des tourneurs, des éditeurs, en gros le monde de la musique. On a eu pas mal de propositions et on a décidé de signer avec le label Tôt ou Tard”, explique Foé.

Des bonnes rencontres et du talent

J’ai commencé le conservatoire à 6 ans. En parallèle, j’ai fait du piano et de la guitare”. Le jeune homme a donc 14 ans de parcours musical à son actif et du talent dans tous les domaines. Un talent qui a tapé dans l’oeil du chanteur Vianney, avec qui il partage le même label. “Je suis arrivé quand Vianney préparait sa tournée des Zénith de France et il m’a proposé de faire ses premières parties. On ne refuse pas !”, annonce sourire aux lèvres le jeune toulousain. Une “expérience humaine” qui porte l’artiste sur les scènes françaises et prochainement au bikini le 18 février prochain. “Je suis une formation pour me préparer à la scène justement. Pour l’instant, je ne suis pas prêt, mais normalement pour le 18 ça devrait le faire !”.

 

Wendy Le Neillon

Etudiante en 1ère année de journalisme à l'ISJT, blogueuse et acheteuse compulsive de romans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.