Le Fenix craque en fin de match

17 novembre 2017

Ce jeudi 16 novembre, le Fenix Toulouse Handball quatrième de LNH recevait le second,  Nîmes. Avant cette rencontre, les Toulousains restaient sur six victoires consécutives, tandis que les Gardois n’avaient perdu qu’un seul match en championnat, sans oublier leur récente victoire de prestige contre le PSG.

Le match

Ce sont les Nîmois qui entament le mieux cette rencontre. Il faut attendre la douzième minute, pour que le Fenix prenne les commandes du match, le score était alors de 7-6. Nemanja Ilic comme toujours guide les Toulousains dans l’adversité, auteur de 5 buts en première mi-temps, le Serbe s’est surtout illustré sur jet de 7 mètres. En face, le danger semble venir de partout et au moment de faire entrer le banc, le niveau de jeu ne diminue pas. Les deux équipes se neutralisent et aucune n’arrive à faire le break.

Le tournant de la rencontre

Nous sommes à quelques secondes de la mi-temps, la possession est Nîmoise. N’ayant pas le temps d’exécuter une attaque placée le demi-centre tente un kung-fu avec son ailier droit Sanad. Illic tente l’interception, et s’écroule sur Sanad, qui marque. Certains jugeront une grosse maladresse du Serbe, d’autres estimeront qu’il a seulement joué le ballon. Les arbitres eux, voient rouges.

En deuxième mi-temps Toulouse reste à flot jusque dans les dernières minutes grâce à son gardien Idrissi. Le portier marocain, toujours performant face à son ancien club a même été auteur d’un but. Alors que le score est de 27-27 à l’entame de la dernière minute, Pandri donne l’avantage aux visiteurs. Le Fenix perd la balle d’égalisation, et s’incline 27-29.

Malgré la défaite, les hommes de Philippe Gardent conservent la 4e place, et se rapprochent peu à peu des très grands. Prochain rendez-vous, jeudi prochain chez le leader montpelliérain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.