D1ST1, un clip de rap au milieu des Gilets jaunes

23 janvier 2019
D1ST1 clip gilets jaunes NFCA

Image extraite du clip gilets jaunes de D1ST1, 2019 crédits photos : NFCA Média

Au lendemain de l’acte X de la mobilisation gilets jaunes, un clip d’un jeune rappeur toulousain est devenu viral sur la toile. Filmée au milieu de la manifestation par NFCA Pictures, la vidéo de D1ST1 a comptabilisé plus de 2,2 millions de vues à peine 3 jours après sa diffusion.

2 284 000. C’est le nombre de vues enregistrées à ce jour sur Facebook et Youtube pour le clip fraichement sorti du rappeur toulousain D1ST1. Derrière la vidéo, aucune caméra professionnelle, mais seulement des « téléphones » dans les mains de Damien Martinet et Yam Chikhr. « Même si les téléphones ont volé plusieurs fois pendant les tournages », NFCA média s’est rendu tous les samedis, depuis l’acte V, pour capturer des images des mobilisations toulousaines a expliqué Yam Chikhr, le directeur général de cette jeune agence de communication. Malgré la simplicité, les images n’en restent pas moins « magnifiquement tristes » selon le rappeur D1ST1, qui a tenu à « montrer le cœur de l’affrontement ».

« J’avais besoin de dire ce que j’avais sur le cœur »

Deux fois 20 minutes ont suffi à faire germer sur le papier les pensées de D1ST1, et l’homme commence naturellement à allier son texte à la musique de Fred Killah. Pour lui,  son clip “Gilets jaunes” est tout d’abord un besoin, mais surtout un « devoir de montrer la dangerosité » à laquelle les manifestants s’exposent tous les samedis. Le Toulousain de 28 ans explique ainsi l’engouement autour de sa vidéo par sa dénonciation du « mutisme des personnalités influentes et des médias ». « Les gens attendaient d’entendre ce qu’il se passe réellement », a-t-il continué. « Pour résumer, je ne suis qu’un messager de ce qui se passe et de ce que les gens ressentent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.