Le logement, une préoccupation pour les étudiants

22 novembre 2018
Le logement est aussi un sujet imoportant pour les étudiants à Infosup.

Sur le salon Infosup, le CROUS Toulouse-Occitanie propose des logements aux étudiants boursiers.

73,2% des étudiants vivent avec moins de 750 euros par mois. Sur le salon de l’orientation Infosup, des exposants sont aussi présents pour répondre à leurs interrogations et à leurs doutes.

Studio, chambre dans une résidence étudiante ou en colocation, le budget logement pèse lourd dans les familles d’étudiants. Alors que le montant des loyers a augmenté en 2017 (+1,56%, selon l’enquête du syndicat étudiant Unef en 2018, pour un loyer moyen de 457€ par mois), près de la moitié des jeunes adultes doivent consacrer 50% de leurs budget à leur logement. Un « réel problème » pour une partie des étudiants, comme l’explique Mélanie. « Il m’a fallu deux mois pour trouver un appartement, dans un secteur où les prix sont exorbitants. J’ai du payer une caution de 300 euros en passant par une agence, ce qui est très cher pour moi », se rappelle l’ étudiante en BTS optique à Toulouse.

Une priorité pour le Crous et la Caf

« C’est une réalité, il y a clairement plus de demandes que d’offres pour les logements de Crous », confesse Hélène Franc, responsable de la communication du Crous Toulouse-Occitanie, consciente de cette problématique. C’est « l’une des missions principales de l’organisme », qui propose actuellement 10 337 logements aux étudiants boursiers à Toulouse, dont 273 nouveaux et une centaine récemment rénovés.
De son côté, la Caisse d’allocation familiale (Caf) de la Haute-Garonne tente aussi de s’adapter aux priorités des étudiants. « Nous faisons en sorte de traiter ces dossiers en priorité, afin que les allocations soient obtenues très rapidement », remarque Laura Flament, agent administratif à la Caf. Une aide au logement qui peut s’élever à 218 euros environ pour les étudiants.

Anne-Lyse Raymond

En seconde année de prépa à l'Isjt, et correspondante au journal Centre Presse à Rodez, depuis Avril 2016. Ex-stagiaire à la Dépêche du Midi. Passionnée de sport et de politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.