« Rebonds ! » : le ballon ovale au service des jeunes.

31 mai 2018
Rugby : "Rebonds !", le balon ovale au service des jeunes

Rugby : « Rebonds ! », le balon ovale au service des jeunes Photo © Association Rebonds !

« Rebonds ! » est une association créée en 2004 par Sanoussi Diarra et Sébastien Bouche, deux anciens rugbymen professionnels. Leur objectif : permettre aux jeunes des quartiers dits sensibles de pouvoir jouer au rugby.

En cette fin mai, l’association est en ébullition. Ce week-end se déroule « Le Challenge National Inter ITEP de rugby » à Montpellier. « C’est une compétition éducative nationale qui rassemble 350 jeunes de 48 Instituts Thérapeutiques Educatifs et Pédagogiques venus de plus de 40 départements » explique Thomas Bellan, salarié de l’association.

Durant ce tournoi s’opposeront des jeunes, présentant des troubles du comportement, qu’il s’agisse de difficultés à se concentrer ou d’excès de violence. Le rugby comme support pédagogique d’éducation donc, c’est le principe de ce Challenge co-organisé par « Rebonds ! » et un ITEP porteur du projet. Le tout parrainé par l’AIRE, l’Association regroupant les ITEP de France.

« Le rugby c’est la mixité sociale »

Mais, si ce tournoi est l’actualité chaude du moment, « Rebonds ! » met en place des solutions toute l’année : « Sébastien et Sanoussi ont voulu rendre au rugby ce que le rugby leur a apporté. Et Sanoussi vient d’un quartier difficile de Strasbourg. Donc, c’est le rugby qui lui a permis de s’en sortir, d’aller à la faculté. Donc, il est parti du constat que le rugby est très développé sur Toulouse, mais qu’il n’y a aucun club de rugby dans les quartiers » raconte Thomas Bellan.

L’absence de club au sein de ces quartiers s’explique par le peu d’actions de promotion du rugby à l’intérieur de ces territoires. Mais aussi de l’image violente qu’il renvoie auprès de ces populations. Ainsi que les difficultés financières et de mobilité des jeunes et de leurs familles.

Pour autant, pas question pour l’Asso de monter un club dans un quartier, l’objectif est tout autre : « Nous, on veut accompagner ces jeunes à jouer au rugby le mercredi et le samedi dans des clubs de la région. Les sortir de leur quotidien pour se retrouver dans un espace de mixité sociale. Le rugby, c’est un sport très démocratisé, qui permet de se mélanger », explique Thomas Bellan, qui travaille avec ces jeunes sur le terrain. Les valeurs du rugby sont donc exportées au quotidien dans le cadre de ce projet.

L’association prend de l’ampleur.

Pour répondre aux difficultés pour les jeunes des quartiers à jouer au rugby, l’association propose son action à différentes structures en Haute-Garonne et investit de nombreux terrains. Quelque 80 structures (écoles, centres de loisirs, ITEP) profitent de leur programme. Ce « Projet Insertion Rugby» a pour vocation l’utilisation du ce sport et des valeurs qu’il véhicule comme outil d’éducation et d’insertion pour les jeunes en difficulté.

Et les résultats sont là : en 2017, près de 5000 enfants, adolescents et adultes ont bénéficié d’un cycle éducatif rugby. La majorité de ces bénéficiaires étant originaire des cités sensibles de Toulouse. Du reste, une cinquantaine de jeunes issues de ces zones défavorisées joue actuellement avec l’un des 30 clubs partenaires.
Si l’Association « Rebonds ! » a été créée à Toulouse, elle s’agrandit depuis quelques années. Finalement, le Projet Insertion Rugby s’exporte depuis 2014 dans le Comminges et le département de l’Ariège. En 2016 « Rebonds ! » a installé une antenne dans le Gers. C’est l’ouverture vers la grande Occitanie puisque le projet a débarqué dans l’Hérault en 2017.

Romain Arnaud

Journaliste, étudiant à l'#ISJT // Rmc Sport // Créateur de l'émission radio @occifoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.