Et pourquoi ne pas essayer le don de cheveux ?

16 mars 2018
A la brigade du Tif, 24 avenue Paul Sejourné, 25 cm de cheveux peuvent y être déposés puis ils seront envoyé à l'association Solidhaire

Rencontre avec Jean-Christophe Ringue, coiffeur à la brigade du Tif, il récupère les dons de cheveux ( Cécile Mootz )

Donner son sang ou ses vêtements, c’est désormais chose courante. Moins connu et pourtant tout aussi utile le don de cheveux est aussi possible. Les mèches récoltées sont vendues à des perruquiers. L’objectif : rassembler de l’argent pour aider les femmes atteintes de cancer. Reportage de Cécile Mootz à Toulouse.

 

Mais attention, pour devenir donneuse de cheveux; les règles sont claires, les cheveux ne doivent pas être malades, ni méchés, ni colorées pas même de henné. Les mèches coupées doivent également mesurer 25 cm minimum. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de Solidhair.

cecile mootz

Strasbourgeoise d'origine j'ai déjà réalisé des stages dans la presse écrite (Midi Libre), le web (Rue89 Strasbourg), la radio (TopMusic) ainsi que la télévision locale (Alsace20).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.