Une « super lune bleue de sang » visible dans le ciel le 31 janvier

30 janvier 2018

La lune de sang observée en 2015. Licence Creative Commons

Réunissant trois conditions astronomiques, un évènement rarissime sera visible ce 31 janvier. Une « super lune bleue de sang » surgira dans le ciel, un événement attendu par les astronomes amateurs et qui pourrait amener même les néophytes à lever les yeux…

30 décembre 1982, c’est la date à laquelle s’est déroulé le dernier évènement de ce genre. Pendant un peu plus d’une heure, la lune va revêtir un manteau cuivré, rougeâtre, qui lui vaut l’expression de « lune de sang ». Cette couleur apparaît lors des éclipses lunaires, alors qu’une partie de la lumière du soleil est réfractée par l’atmosphère terrestre. Mais ces éclipses lunaires – contrairement aux éclipses solaires – ne sont pas aussi rares qu’on pourrait le penser. La dernière en date eut lieu le 7 août 2017. Mais lorsqu’on ajoute la « lune bleue » ainsi que la « super lune » on obtient un phénomène inhabituel. « La lune bleue n’est pas un phénomène astronomique si important » explique Wilhem Roux, doctorant à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse (IRAP). « On utilise ce terme quand un mois compte deux pleines lunes », complète-t-il. De plus, la « super lune », alors au plus proche de la Terre, paraîtra 13% plus grosse et jusqu’à 30% plus lumineuse.

Une occasion inespérée de scruter les cieux

Malheureusement, l’observation ne sera pas possible en France. Il faudra se rendre sur la côte ouest des États-Unis, en Australie ou en Asie du Sud-Est pour profiter pleinement du spectacle. Le site de la Nasa va néanmoins diffuser un live-stream de l’évènement et ainsi permettre à tout le monde d’admirer l’éclipse. « Je suis content qu’on en parle », confie Wilhem Roux. « C’est une belle chose qui va se passer. Elle va permettre aux gens de s’intéresser aux astres et à l’Univers, de lever la tête de temps en temps ». Une expérience à ne pas louper! Prochain rendez-vous, le 31 janvier 2037.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.