Toulouse : l’avenue de Lombez inondée

13 novembre 2019
L'avenue Lombez barrée dans le quartier Saint-Agne.
Crédit : Abal'kassim ABAINE
L’avenue de Lombez barrée dans le quartier Saint-Agne.
Crédit : Abal’kassim ABAINE

Cette nuit, une rupture de canalisations a causé une importante inondation, poussant Veolia à intervenir. Depuis 8h30 ce matin, l’eau a été coupée dans toute l’avenue et des packs d’eau ont été distribués.

 « Notre priorité est de réparer au plus vite les canalisations afin de permettre aux habitants et aux commerces de reprendre leur vie quotidienne », annonce Veolia. Depuis 8h30 ce matin, l’eau a été coupée avenue de Lombez, dans le quartier Saint-Agne. En cause: une rupture de canalisations qui a eu lieu la nuit dernière. La société a prévenu les habitants et les commerçants de possibles « bulles d’air dans les canalisations, d’une eau trouble, voire colorée ». « Pour l’instant nous ne connaissons pas l’origine de cette rupture de canalisation », explique Veolia. «Nous sommes encore en phase d’analyse et nous aurons des réponses dans les prochains jours ».

Des habitants peu inquiets

Touchés par la coupure d’eau, les habitants et commerçants ne semblent pas soucieux. « Nous ne sommes pas inquiets, car Veolia nous a prévenus de la coupure d’eau et que le problème serait réglé dans l’après-midi »,  explique Bernard, habitant du quartier. « Pour le moment cet incident ne nous impacte pas réellement et, selon Veolia, ça ne devrait pas durer », exprime Hugo, pharmacien.

Eau secours 31 s’exprime sur la situation

Les habitants ne sont pas angoissés, mais du côté d’Eau secours 31, association qui milite pour une gestion publique de l’eau, c’est un tout autre son de cloche. « Depuis 2018, les canalisations dans Toulouse Métropole se dégradent de plus en plus et rien n’est fait pour régler le problème », exprime Lucien Sanchez, représentant d’Eau secours 31. Selon les services de l’eau potable et de l’assainissement de Toulouse Métropole, « le taux annuel des travaux de renouvellement des réseaux sur Toulouse métropole est passé de 0,24 % à 0,27% ». Selon les estimations, dans les 5 prochaines années, ce taux atteindra « 0,40% » . Un chiffre jugé « faible » et « insatisfaisant » par Eau secours 31, car le renouvellement complet demandera « 240 ans, alors que la durée de vie moyenne des canalisations est très inférieure à 100 ans ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.