Mathieu Dalmais: « Manger mieux est un long travail »

11 octobre 2019
L'agronome Mathieu Dalmais, gesticulant sa conférence devant les spectateurs attentifs
Crédit: Robin Lopez

« De la fourche à la fourchette », une conférence gesticulée animée par l’agronome Mathieu Dalmais, mardi 8 octobre à l’Espace Job de Toulouse. L’occasion d’aborder des sujets comme l’agriculture ou l’accès à l’alimentation.

« L’agriculture durable ne peut pas être efficace sans une politique de lutte contre la pauvreté ». L’agronome Mathieu Dalmais a choisi une conférence gesticulée pour éveiller les consciences sur l’alimentation. Pendant près de deux heures, devant une trentaine de personnes en interaction avec lui, le conférencier a fait passer des messages aux spectateurs. « Il y a un problème d’accès à l’alimentation, pas de production agricole. La quantité produite est suffisante. » Pour l’homme, le problème n’est pas là, selon lui, « 75% d’agriculture industrielle et 25% d’agriculture durable ». Résultat: « sur 100 euros de nourriture, 6 reviennent à l’agriculteur ».

Manger sainement, est-ce financièrement accessible à tous ?

Intolérant au gluten et au lactose, l’agronome confie: « Manger sainement est un long travail. S’informer sur la qualité des produits est primordial. Il est important de ne pas passer ses nerfs sur la nourriture lorsque l’on a faim.«  L’essentiel est « de développer une sensibilité des réactions du corps ».

Bien que manger sain soit une question de santé et de bien-être, tous n’ont pas accès à une alimentation équilibrée: « Manger sainement est impossible pour une partie de la population parce que cela coûte cher ».

mm

Robin Lopez

Etudiant en journalisme. Mes sujets traitent essentiellement de sport et société. Retrouvez moi sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.