«Le mégot est un réel déchet toxique» Cécile, Champs d’action

27 septembre 2019
Incivilité : Un mégot laissé sur le sol.
©Andrew Pons / Unsplash

Des coureurs vont ramasser des déchets pendant leurs joggings ce dimanche 29 septembre à la Prairie des filtres. 20 000 personnes vont courir pour un monde plus propre, à l’initiative de l’association Run Eco Team.

Les déchets vont retrouver leurs place initiale : la poubelle. Ceci grâce à l’action des joggeurs qui vont courir ce dimanche 29 septembre à la Prairie des filtres. L’association Run Eco Team, à l’initiative du projet, a déjà récolté plus de 24 000 déchets en France. Localement, l’association toulousaine Champs d’Action poursuit le même objectif. Elle agit pour la protection de la Garonne en organisant des journées d’actions. « Il y a un besoin d’agir« , fait remarquer Cécile, la fondatrice.

Ces déchets sur le sol témoignent d’une certaine incivilité des personnes. 1 677, c’est le nombre de PV ou timbres-amendes qui ont été dressés en 2018 par la brigade contre les incivilités, selon le rapport de la mairie du 23 août. Ce chiffre est deux fois plus élevé qu’en 2017 et surtout dix fois plus qu’en 2015. « L’incivilité n’est pas liée à l’incivilité » pour Cécile. « La problématique n’a pas un seul visage, de même pour la solution » rajoute-t-elle. Les infrastructures, le manque de poubelle, les entreprises, les consommateurs… Les responsabilités sont nombreuses.

Les jets de mégots

« L’évolution est en cours« , rassure Cécile. Une prise de conscience par la pédagogie est l’objectif de l’association. Le mégot est l’ennemi numéro 1 des missions de Champs d’action. Un fléau que traite aussi la brigade contre les incivilités. D’après le rapport, le premier semestre 2019 a vu les verbalisations pour jet de mégot multipliées par 4. Cécile se réjouit : « On commence à prendre conscience que le mégot est un réel déchet toxique et dangereux pour l’environnement. » L’année dernière, l’association avait ramassé plus de 100 000 de mégots à la Daurade en une mâtinée. « Il n’y a pas de baisse du nombre de mégots ramassés, explique Cécile. Mais nous sommes de plus en plus sollicités à effectuer des missions de nettoyage. » Samedi dernier, Cécile et 300 autres participants ont ramassé 3 tonnes 7 de déchets sur la Garonne. Reste à voir combien de déchets ramasseront les joggeurs de Run Eco Team le dimanche 29 septembre.


En savoir plus:
Un reportage du 20 février 2019 de Quentin Marais et Cécile Mootz.

Marie-Amélie Masson

Etudiante à l'Institut Supérieur du Journalisme de Toulouse. (ISJT) Réalisé deux stages en radio associatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.