L’éco-construction au coeur de « l’écologie positive »

18 septembre 2019
Crédit : steph poitiers / FreeImages.com

De retour ce dimanche à Bellefontaine pour une deuxième édition, le mini-village Alternatiba organise concerts, conférences et débats animés. Plusieurs intervenants vont débattre, autour du sujet : « quels toits pour demain ? ».

« L’éco-construction, est une solution pour décarboner l’atmosphère terrestre. Au lieu d’émettre des gaz à effet de serre, elle en enlève », confie Sébastien Gaudry. Cet artisan dans l’éco-construction animera dimanche à Bellefontaine, la conférence : « Construction, matériaux et réchauffement climatique ». Pour Sébastien Gaudry, l’édification ne rime pas avec pollution. Elle peut même selon lui, avoir un impact positif sur la planète, « c’est comme planter des arbres ». « Dans l’éco-construction, les bâtiments sont réalisés avec des matériaux biosourcés (non issu de l’extraction), le bois, le chanvre… » ajoute-t-il. Riches en carbone, les arbres sont les matériaux phares dans ce domaine, « au lieu de brûler le bois ou de le laisser pourrir, il est recyclé en matériau ». À une seule condition, une gestion des forêts responsable.

« Construire une maison écologique, c’est comme planter un arbre »

Pour la France, la meilleure alternative est la construction en paille. « On produit énormément de blés et de céréales sur nos terres, cependant très peu sont utilisées » confie Sébastien Gaudry. L’idée est de se servir de la tige du blé non comestible pour en faire un matériau. Pour conclure, il ajoute « on peut utiliser un déchet agricole pour isoler une maison ».

Pour en savoir plus :
Rendez-vous dimanche à partir de 12 heures 30 au Domaine de Clairfont à Bellefontaine, où sur le Facebook et le Twitter d’Alternatiba Toulouse.

mm

Jade Babaudou

Etudiante en journalisme, passée par le Populaire du Centre et Campus FM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.