Un rapport dénonce les forces birmanes

18 octobre 2017

L’organisation internationale des droits de l’homme Amnesty International rapporte les preuves de crime contre l’humanité perpétrées par l’armée Birmane contre les Rohingyas qui se sont vus forcés de quitter le pays. Dans un rapport qu’elle publie ce mercredi 18 octobre, l’organisation dénonce « une campagne systématique, planifiée et impitoyable de violences ». Elle condamne aussi « la déportation, la torture, le viol, la persécution et d’autres actes inhumains tels que la privation de nourriture ».

Charlotte

Etudiante en première année de journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.