Les médicaments sans ordonnance passés au crible

15 novembre 2017

Pour se soigner, 85% des Français ont recours à l’automédication. Une habitude dangereuse d’après une étude du magazine 60 Millions de consommateurs. Sans ordonnance, selon cette liste noire, un médicament sur deux (45%) est à proscrire car la balance entre les bénéfices et les risques est mauvaise. L’étude menée sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, ainsi que d’Hélène Berthelot, pharmacienne, passe au crible près de 62 produits. Les anti-rhumes et antitussifs sont les plus proscrits.

Héloïse Thépaut

Etudiante à L'ISJT, noircisseuse de papier et féministe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.