La route : un danger pour les jeunes

7 décembre 2018

Selon un récent rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la route est la cause première de mortalité chez les jeunes dans le monde. Les chiffres sont alarmants. Tous les ans, pas moins de 1,35 million de personnes décèdent des suites d’un accident de la route. Parmi ces millions de victimes, les plus touchés sont les jeunes de 5 à 29 ans. Réactions dans les rues toulousaines.

Ahmed, 50 ans, cuisinierAhmed, 50 ans, cuisinier

« Il faudrait que les jeunes conducteurs consomment moins d’alcool et de drogue. Et surtout, s’ils en consomment, ils ne doivent surtout pas prendre le volant au risque de devenir un danger pour eux-mêmes et pour les autres. »

Jean-luc 54 ans agent immobilierJean-Luc, 54 ans, agent immobilier

« L’origine du problème est sûrement une mauvaise formation des conducteurs. La mauvaise prise en compte du contexte, peut aussi, jouer un rôle. Par exemple, les facteurs météorologiques doivent indéniablement être pris en compte afin d’adapter sa conduite. »

Noémie 33 ans réalisatriceNoémie, 33 ans, réalisatrice

« Les transports en commun peuvent être une bonne alternative à la voiture et permettre de limiter les accidents impliquant, ou ayant été causés, par de jeunes personnes. Il semble aussi nécessaire qu’une prise de conscience ait lieu du côté des jeunes conducteurs. Une conduite dangereuse met tout le monde en danger. »

Noah, 19 ans,membre d'une associationNoah, 19 ans, animateur

« J’ai l’impression que les gens boivent plus qu’avant. Et malgré les restrictions imposées par la loi, certains n’hésitent pas à prendre le volant en étant alcoolisés. Il faudrait prendre l’habitude de dormir sur place. La mise en place de transports en commun dans toutes les villes permettrait aussi de limiter les accidents chez les jeunes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.