Qualification Euro 2020 : L’équipe de France favorite de son groupe ?

7 décembre 2018

Dimanche 2 décembre était tiré à Berlin les groupes de qualification pour l’Euro 2020. C’est donc L’Albanie, l’Andorre, la Turquie, l’Islande et la Moldavie qui se verront affronter l’équipe de France. Cependant les bleues sont-ils favoris ?

Marie, 25 ans, étudianteMarie, 25 ans, étudiante

«La coupe du monde s’est plutôt bien passée pour nous et on ne devrait pas s’en faire au vu des performances des Français ces derniers mois. Cependant, on voit que l’équipe de France a du mal contre les équipes en apparence plus faibles qu’elle, on l’a notamment vu contre le Luxembourg. Cependant, la France devrait bien s’en sortir lors de cet Euro 2020.»

Théo, 20 ans, étudiant Théo, 20 ans, étudiant

«La France va se qualifier. Elle est clairement favorite sur le papier et semble au-dessus de ses concurrents. L’Islande et l’Albanie sont 2 équipes que l’on a rencontrées durant l’Euro 2016 et les bleus s’était largement imposés. Attention cependant à la passation de pouvoir. Certains joueurs commencent à prendre de l’âge et une nouvelle génération arrive. Notre sélectionneur aura donc à a faire les bons choix.»

 

Emma, 18 ans, Lycéenne

Emma, 18 ans, Lycéenne

«Le favori du groupe est bien évidemment la France. Les équipes en face apparaissent très faibles et depuis 4 ans les bleues brillent à l’international. La France est championne du monde, il ne faut pas l’oublier. Cependant des joueurs risquent de quitter le groupe et d’autre de l’intégrer d’ici 2 ans. Les changements risquent donc de s’opérer durant la période de qualification. C’est un possible problème pour l’équipe de France.»

 

Hicham, 27 ans, Vendeur

Hicham, 27 ans, Vendeur

« Au vu de ses prestations en ligue des nations, la France fait peur. Les petites équipes sont celles qui mettent le plus en difficulté les bleus notamment l’Australie en 2018. Sur le papier, les Français semblent évidemment plus forts et sortent du lot. Reste à voir le football qu’ils proposeront durant ses matchs de qualification. Le déplacement en Turquie, par exemple, sera compliqué. Il faudra donc être prêt et ne pas faire d’excès de confiance.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.