Infosup: assez pertinent pour les étudiants dans le supérieur?

23 novembre 2018

Vitrine de l’enseignement supérieur toulousain, le salon Infosup accompagne les étudiants dans leur projet d’étude. Alors que ce rendez-vous met l’accent sur l’orientation post-bac des lycéens est-il aussi pertinent pour les étudiants déjà dans le supérieur?

Cyril, 46 ans, professeurCyril, 46 ans, professeur

« Pour avoir fait le tour des stands du salon, je dois reconnaitre que l’offre est tout aussi large pour les lycéens que pour les étudiants du supérieur. Que ce soit pour se réorienter, ou pour faire passerelle entre différentes filières l’information est relativement accessible et diversifiée. Je pense que l’accompagnement de la part des professeurs n’est pas le même, en revanche après le lycée les étudiants sont censés être plus autonomes. »

 

Quentin, 22 ans, étudiantQuentin, 22 ans, étudiant

« On retrouve, sur le salon, beaucoup d’écoles qui proposent de rentrer en cours de cursus notamment sur concours. L’offre est très pertinente malheureusement l’accompagnement des étudiants du supérieur est très faible. Je me suis réorienté l’an passé et j’ai eu beaucoup de difficultés à trouver des réponses à mes questions. Il est difficile de se renseigner en amont. Cette année je suis sur le salon pour représenter mon école et je m’occupe principalement des réorientations. »

Daphnée, 19 ans, étudianteDaphnée, 19 ans, étudiante

« Le salon est très pertinent, peu importe le niveau d’étude. J’ai changé de voie l’an dernier et Infosup a répondu à mes attentes. Chaque école est très accessible et disponible, pendant le salon, mais aussi après. Il m’a été possible de me renseigner sur les stands présents avant l’évènement. Des professeurs étaient disponibles pour m’accompagner dans ma réorientation. J’en suis très satisfaite et je rends service à mon tour cette année.»

 

Céline, 42 ans, intervenanteCéline, 42 ans, responsable de stand

« Infosup est un salon surtout accès sur l’orientation des lycéens. Il y a un accompagnement plus important pour le post-bac. C’est le public que les écoles attendent le plus et celui pour lequel elles se préparent. L’offre est tout de même très diversifiée, il est possible de trouver des réponses sur les différentes filières, peu importe le niveau. »

Aurélie Rodrigo

Étudiante en première année à l’ISJT, écris pour La Dépêche du Midi Toulouse. Passionnée d’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.