Jean Jaurès : Blocage dans la faculté, qu’en pensent les Toulousains ?

30 mars 2018

Depuis plusieurs mois, une partie des étudiants et des personnels bloquent les accès à l’Université Jean-Jaurès. Alors que les examens approchent, la question se pose plus que jamais. Le blocage peut-il être efficace selon vous ?

Talal, 22 ans étudiantTalal, 22 ans, étudiant

« C’est vraiment n’importe quoi ces grèves. Les changements obtenus ne l’ont pas était grâce aux blocages et aux grèves. Le niveau des notes est en baisse, et la fac n’est plus compétitive. Cela pénalise trop les élèves. »

 

 

Paulina, 18 ans étudiante

Paulina, 18 ans, étudiante

« Le gouvernement devrait agir, les grèves n’aident pas les étudiants bien au contraire même. Les blocages mettent en péril leurs études. J’ai des amis au Mirail. Ils bossent pour, au final, ne pas valider leur année. Chaque année il y a des grèves et rien ne bouge. Je ne pense pas que la grève sera concluante. »

 

 

Dane, 18 ans, étudiant

Dane, 18 ans, étudiant

« C’est totalement inutile, ça embête les étudiants. Depuis le début des blocus, il y a eu quand même des changements, mais ça pénalise trop les étudiants. D’après leurs revendications, ils devraient plutôt bloquer la mairie, le palais de justice. Il faut laisser travailler ceux qui ont envie de réussir. »

 

Cindy, 35 ans, gérante

Cindy, 35 ans, gérante

« Il y a beaucoup trop de grèves en France, mais en même temps c’est la seule façon de se faire entendre. Les élèves doivent se débrouiller. Certes les études c’est important, mais faire valoir ses droits et se faire entendre c’est très important aussi. J’espère vraiment pour eux que le blocage fonctionnera.»

Ruben Dias

Etudiant en prépa 2 à l'ISJT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.