Freeze Corleone : Son album LMF accusé d’antisémitisme

24 septembre 2020

Sorti le 11 septembre, LMF, le dernier album du rappeur Freeze Corleone est aujourd’hui au cœur de la polémique. Ses textes sont jugés antisémites par des associations comme la Licra. L’artiste fait désormais l’objet d’une enquête par le parquet de Paris pour « provocation à la haine raciale » et « injure à caractère raciste » selon La Depeche. Liberté d’expression ou réelle infraction? Réactions dans les rues toulousaines.

Photo de Daphné, 26 ans - chargée d'exploitation.

Daphné, 26 ans, chargée d’exploitation

« Les textes de cet artiste sont choquants. Quand on voit ce qui a pu se passer dans l’histoire, ça n’est pas normal de tenir ces propos. De nos jours, sa vision du monde est vraiment dépassée. Toutes les souffrances devraient être mises au même niveau, mais cela ne justifie pas les propos. La liberté d’expression a ses limites aussi, ses propos la dépassent. »

Photo de Sarah, 35 ans, traductrice.

Sarah, 35 ans, Traductrice

« Je comprends que cela choque, mais pourquoi toujours s’acharner sur le rap. Il y a plein d’autres styles musicaux avec des propos forts, racistes ou machistes et personne ne s’en plaint. Les questions sur la liberté d’expression sont toujours délicates. La ligne à ne pas dépasser est très floue. Ce n’est pas parce que des propos choquent beaucoup de monde que ce n’est pas légitime. En France, on est pas tous traités de la même façon, c’est une réalité. »

Photo de Jean, 73 ans, professeur retraité.

Jean, 73 ans, Professeur retraité

« Les propos de cet artiste sont inadmissibles, intolérables. C’est du négationnisme. Il nie un drame humanitaire, 5 millions de juifs ont été déportés et massacrés, ce n’est pas rien. Je trouve que les poursuites judiciaires sont normales. C’est un problème comme celui de Céline. Faut-il séparer l’homme du créateur? Moi, je ne pense pas. Je ne suis pas pour la censure, mais j’espère que l’on mettra l’accent sur l’horrible personnage qu’il est, et que les auditeurs s’en détourneront. »

Photo d'Idriss, 23 ans, etudiant.

Idriss, 23 ans, Étudiant

« Freeze Corleone c’est un rappeur qui a toujours évolué dans l’ombre, dans l’underground donc cette polémique, je pense qu’il s’en fout un peu. Il faut connaître l’artiste derrière, il essaie de choquer pour montrer des vérités comme les différences de traitement en France. On ne peut pas faire du rap sans prendre position. C’est un artiste qui dit tout haut ce que beaucoup pensent, mais n’osent pas dire. Il ne faut pas sortir les propos de leurs contextes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.