Uber interdit d’opérer à Londres dès samedi

25 septembre 2017

Vendredi 22 septembre, l’autorité en charge des transports de Londres a annoncé le retrait de l’autorisation pour Uber d’opérer dans la capitale anglaise, et ce dès le 30 septembre. Déjà vertement critiquée par les syndicats ainsi que certains politiques pour les conditions de travail de ses chauffeurs, l’application de VTC a cette fois été mise en cause en raison de plusieurs agressions de passagers. Uber, qui a fait appel de la décision, va devoir batailler pour continuer d’offrir un gagne-pain à (tout de même) plus de 40.000 chauffeurs qui opèrent sur Londres. Après les longs mois de protestations des chauffeurs de taxis français à l’encontre de la société de VTC Uber, ce sont cette fois-ci les chauffeurs des fameux « Black Cabs » londoniens qui jubilent.

Antoine Vergnaud

Etudiant en deuxième année, grand passionné de musique et d'art en général, ex Journal Toulousain, ex Lepetitjournal.com Hong Kong, ex La Dépêche du Midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.