Toulouse: Les soldes d’hiver , un évènement devenu banal?

6 janvier 2020
Magasin de chaussures proposant des soldes.
Magasin de chaussures proposant des soldes
©Erica Dodo

4 semaines au lieu des 6 habituelles, les soldes d’hiver commencent ce mercredi 8 jusqu’au mardi 4 février 2020, pour une période plus courte. Bonne ou mauvaise nouvelle? Réponse des établissements toulousains.

« Ce n’est pas une mauvaise idée bien au contraire, il y a des promotions, toute l’année, qui viennent déjà compenser ces soldes » selon Camille, vendeuse chez la maison123. À quelques jours de l’ouverture des soldes d’hiver qui dureront cette année, quatre semaines au lieu de six, la nouvelle est plutôt bien perçue. Certains se sentent même soulagés par cette réduction « Ce n’est pas plus mal, car six semaines de soldes ne servaient à rien. À la fin, il n’y avait que très peu d’acheteurs.  » affirme Joanna, vendeuse chez intimissimi, la marque de lingerie.

Quelles sont les attentes des commerçants pour cette année?

« Pour 2020, on espère faire notre chiffre de l’année dernière avec un plus cinq ou plus dix par rapport à l’année dernière« , explique Marie, vendeuse dans un magasin de luxe. D’autres magasins proposent des solutions alternatives pour essayer de compenser les pertes causées lors des manifestations.  » On essaye de faire des packs, des offres promotionnelles pour attirer la clientèle », ajoute Romain, vendeur aux galeries Lafayette.

Mais d’autres sont plus défaitistes, notamment l’enseigne de chaussures, André. « L’année précédente était une année très compliquée à cause des gilets jaunes. Nous avons dû fermé le magasin le samedi, l’une des nos grosses journées. le magasin pouvait perdre, à chaque fois, jusqu’à 10 000 euros« , selon Maxime. Même son de cloche chez Intimissimi : « Cette année nous avons perdu près 20% par rapport à l’année dernière . Les curieux ne viennent plus au centre-ville. Et c’est une grande perte pour nous.  » Résultat, « nous ne nous attendons pas à des soldes exceptionnelles »

Erica Charlyne Dodo Bounguendza

Passionnée par la mode. Je suis quelqu'un d'audacieux ce qui peut etre un atout dans le monde du journalisme. Passée par RCF radio à Carcassonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.